Les ménages prévoient de moins emprunter en 2012

LOI PINEL: VÉRIFIER SI VOUS ÊTES ÉLIGIBLES

Moins confiants dans l’avenir, seuls 4% des ménages envisagent de souscrire un prêt immobilier en 2012 et 3,6% un crédit à la consommation. Une frilosité rarement observée.

Les ménages français restent très prudents en ce début d’année. Compte tenu de l’environnement économique, peu d’entre eux envisagent de souscrire un nouveau crédit au cours des six prochains mois, selon le dernier rapport de l’Observatoire des crédits aux ménages*, publié ce jeudi.

En 2011, 49,4% des ménages, soit près d’un sur deux, détenaient un prêt. En forte baisse depuis 2008, ce taux s’est stabilisé par rapport à l’année précédente (49,5% en 2010). Mais, il reste à un niveau historiquement faible: depuis 1989 (année de création de l’Observatoire), seule l’année 1995 a connu un taux inférieur, à 49,1%.

Pour l’heure, 2012 s’annonce plus difficile encore. Seules 4% (4,8% en 2010) des personnes interrogées par l’Observatoire déclarent avoir l’intention de souscrire un prêt immobilier et 3,6% (4,1% en 2010 et 5,1% en 2007) un crédit à la consommation. Une frilosité rarement observée. «La demande de crédits immobiliers, qui a reculé d’environ 30% depuis 2007, est au plus bas depuis la fin des années 1980», souligne Michel Mouillart, professeur d’économie, auteur du rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *